Music is my boss, music is the youth I lost


Playlist (04/01/10) : Science is Golden by Nadja Kara

De l’indie comme on l’aime, les Grates qui nous manque avec leur fraicheur venue d’ailleur (enfin d’Australie quoi!) et puis du Asteroids Galaxy Tour parceque c’est le meilleur cd de la fin 2009!

The Grates – Science is Golden
The Grates – Inside Outside
The Asteroids Galaxy Tour – The sun ain’t shining no more

CSS – Off The Hook
Black Kids – I’m Not Gonna Teach Your Boyfriend
MGMT – Time To Pretend
Klaxons – Atlantis To Interzone

__________________________________

Clip: Skeleton Boy ( Friendly Fires) directed by Clemens Habicht

Le groupe se retrouve transformé en petits bonhomme-squelettes comme l’indique le nom de la chanson, le tout au fur et à mesure des couplets et de l’effet de neige.

Publicités


Yeah Yeah Yeah’s by Nadja Kara
janvier 4, 2010, 3:06
Filed under: Coup de coeur | Mots-clefs: , ,

Karen O a signé tout récemment la bande originale du film Max et les Maximonstres et c’est sans nous rapeller que les YYY sont un des meilleures groupes que ces dernières années nous on offerte.

Tout commence en 2002 avec Fever To Tell, le style garage/punk ébloui surtout grace à la voix de Karen O criant lors de de chaque refrain, l’effet est tel une bombe, à l’écoute telle les dire de la chanteuse l’effet est comparable à l’action de « se mettre les doigts dans une prise ». Suit en 2006 Show your bones, « l’album de la maturité » comme dirait Laurent Ruquier, les mélodies se font plus harmonieuses et la voix de Karen O plus sublime et posée, mais les fan de l’hystérie sont servis car le style n’en est pas moins changé. It’s Blitz! (2009) marque une tournure dans le groupe avec un changement de style, plus de cris à la mort avec un style un peu plus poussé vers l’electro.

Tracks: HoneybearGold Lion * Maps * Cheated Hearts



Playlist (05/12/09): I was the teenage Steve McQueen by Nadja Kara
décembre 5, 2009, 6:58
Filed under: Playlist | Mots-clefs: , , , , ,

Autant Pete Yorn qui écrit un album entier pour Scarlett  est toujours une aberration, autant Beck + Charlotte Gainsbourg? ooooh uiiii!

Au menu avant que Noël m’accapare des Pogues à toutes les sauces, le new Editors qui tend vers Eurythmics et Lust For Life qui reste l’une des meilleures chansons entendue en cette fin d’année inlassablement. Et pas de Muse. Non, pas de Muse.

Charlotte Gainsbourg & Beck – Heaven Can Wait

Girls – Lust For Life

The Automatic – Steve McQueen

The Courteeners – That Kiss

Editors – Papillon

___________________________

Clip: Kiss of Life (Friendly Fires)

Enfin la réponse masculine à Shakira!  Ahouuuuu!  Ed mcFarlane, son déhanché collector, un son bien rythmé comme Friendly Fires sait bien le faire et le tout  servi dans un clip summeresque.



Separate ways (Worlds Apart) by Nadja Kara
décembre 5, 2009, 2:50
Filed under: Tube du grenier | Mots-clefs: , ,

* 1983 *

OH MY GOD IT’S JOURNEEEEEY!

Parceque je n’avais jamais vu le clip auparavant, et que on se demande comment on survivant sans!



Playlist (23/10/09): Ignorance is your new best friend by Nadja Kara

Une playlist coups de coeurs en single, et oui, incroyable la chanson de la semaine est bel et bien du Paramore.

A ce rythme la, la semaine prochaine ce sera peut être Avril Lavigne!  Enjoy 😉

2139055paramore-22

Paramore – Ignorance

The Black Ghosts – Full Moon

The Temper Trap – Sweet Disposition

Cajun Dance Party – The hill, the view, and the lights

The View – Face for the radio

Clip: Helena (My Chemical Romance), réalisé par Marc Webb.

Noir et Rouge. Telles sont les deux couleurs plus que dominante de ce clip où chanter du rock dans uné église lors de funérailles y  aparait plus que naturel, surtout lorsque des danseurs de ballet chorégraphient le tout.



Jarvis Cocker by Nadja Kara
octobre 14, 2009, 8:07
Filed under: Time for Heroes | Mots-clefs: , ,

Des lunettes surdimensionnées, un look en veste de tweed et pantalon de villes, un anti-coolisme total émane de ce personnage: et c’est bien cela sa particularité qui le rend bien plus cool que tout les autres. Au délà du désatrait physique ressentit au premier abord en voyant Jarvis. C’est bien sa musique, ses paroles surtout et le personnage qui font de lui plus qu’un simple chanteur, un artiste et même une icone: celle du middle class hero des années Pulp.


Outre Blur et Oasis, le milieux des 90s correspond aussi a la gloire du groupe Pulp propulsé au devant des radios et de la scène notamment grace au tube « Common People« . Jarvis y décrit la vie quelque peu insignifiante des gens « commun » comparé a celle des plus aisé en la personne de cette jeune fille qui a tout pour mener une vie trépidante mais qui veut vivre comme les Common People: « You’ll never watch your life slide out of view, and dance and drink and screw,
because there’s nothing else to do
« .

En 2006, il reviendra en solo et ce pour le plus grand plaisir de tous. Jarvis (2006) son premier opus suivit de Further Complications (2009) nous donne déjà le ton, des chansons plus baladeuses et  un rythme plus doux.

Tracks: Don’t let him waste your timeFat Children . Disco 2000 (Pulp).  Common People (Pulp) .   Angela.



Playlist (28/09/09) by Nadja Kara
octobre 1, 2009, 9:24
Filed under: Listes, Playlist | Mots-clefs: , , , , ,

Une playlist qui rejoindra une liste des meilleures B.O…

1.The Boat That Rocked: merci à Richard Curtis qui nous aura fait re-voyager dans la meilleure période pour le rock bien sur les 60s.

The Kinks – All Day and All of the Night

2. Juno: non seulement ce film est une petite perle (Micheal Sera plus qu’y contribue) mais sa musique suit.

Moldy Peaches – Anyone Else But You

3. Nick and Nora Infinite Playlist: du Vampire Weekend, du We Are Scientists, du Micheal Cera ….

The Dead 60’s – Riot Radio

4. Billy Elliot

T-Rex – Cosmic Dancer

5. Rocky IV: aucune mauvaise remarque car beaucoup critiquent ce film, mais sa musique demeure collector

Robert Tepper – No easy Way Out

_________________________

Clip: Leave before the lights come on (Arctic Monkeys), réalisé par John Hardwick.

Ce clip est une merveille de part son scénario: une jeune femme sus le point de se jeter du toit d’un immeuble est sauvé par un inconnu. Un Syndrome de Stockholm en résulte mais on se rend bien compte au final que le tout était fait délibérément.  Tourné dans la zone industrielle de Sheffield, la ville du groupe, l’on y retrouve deux personnages dont la rencontre et plus qu’inhabituelle.

En guest star on reconnaitra Kate Ashfield (Liz dans Shaun of the dead) et Paddie Considine sans oublier Matt Helders, batteur des Arctic Monkeys arborant fièrement son t.shirt Bang-Bang -label du groupe- qu’on ne s’est pas du tout empressé d’acheter